Monument national à la Résistance de Gilioli

Le plateau et le Monument
A+
A-
Partager
Imprimer
Ajouter au carnet

Coordonnées

Site Web http://www.hautesavoiexperience.fr
Téléphone 04 50 33 21 31
Adresse
Plateau des Glières
Thorens-Glières
74570 Thorens-Glières
Nous contacter par email Nous contacter par email

Description

En raison de l'état sanitaire dû au Covid 19, le Monument National à la Résistance est ouvert uniquement via visite guidée.

Visite guidée:
Visite historique du sentier et du monument à la Résistance
Juin, juillet, août : tous les jours
Septembre, tous les jours sauf le samedi

En juin et septembre : 10h, 11h30, 13h30, 14h30, 15h30
En juillet et août : 10h, 11h30, 14h, 15h, 16h

Durée : 50 min
Limité à 8 personnes maximum
Réservation obligatoire : par téléphone, mail ou sur place, inscription selon disponibilité



Au centre du Plateau des Glières, se dresse le Monument National à la Résistance, symbole d'espérance, réalisé par Emile Gilioli en hommage aux maquisards des Glières.
A la fin des années soixante, alors que se profile la commémoration du trentième anniversaire du Maquis des Glières, l’idée se développe, parmi les Rescapés qu’il devient important « de faire quelques chose qui soit à la hauteur de l’événement ».
Choisi à l’issue d’un concours national dont le jury est formé de 5 rescapés des Glières et de 4 personnalités sélectionnées pour leurs compétences en matière d’art (comme le conservateur en chef du Musée d’Art Moderne de Paris, Bernard Dorival ou le peintre Hans Hartung), le Monument national à la Résistance est inauguré le 2 septembre 1973 par André Malraux.
Impressionnant par ses dimensions, sa hauteur totale est de 15,20 mètres, sur 4 mètres de large pour une longueur de 21 mètres et un disque de 65 tonnes.

Il n’est pas un monument aux morts mais un symbole d’espérance. Son auteur, Emile Gilioli (1911-1977), a voulu réaliser une sculpture-architecture qui exprime l’engagement des combattants des Glières et soit en harmonie avec les montagnes dont les lignes de crêtes le prolongent. Ce monument s’élance tel un V de la victoire. Une des deux flèches monte vers le ciel en signe d’espérance. Il en sort un disque solaire, symbole de renaissance, celle de la liberté. Son équilibre improbable rappelle que la liberté, toujours menacée, est sans cesse à gagner. L’autre flèche est comme cassée net, car toute victoire porte en elle le prix des épreuves, des souffrances et des morts.
Le monument a été pensé comme un tout, avec le mât et les Pleureuses, qui marquent l’entrée de cette plate-forme.

L’intérieur du monument est conçu pour être un espace sacré ; il présente diverses œuvres qui invitent à la méditation. On y trouve la devise du Bataillon des Glières, un texte gravé dans le béton qui rappelle ce que furent les combats des Glières, ainsi qu'un dessin fait d’un entrelacs de lignes symbolisant la guerre.
Dans le fond brille une statue en forme de flamme ; elle aussi pointe un bras vers le ciel, tandis que l’autre, comme le monument, est tronqué. La tête de la statue est marquée de la croix du Christ. Elle représente Jeanne d’Arc et fut offerte par Gilioli qui l’avait primitivement réalisée pour la ville de Florence. Le sculpteur a voulu ainsi rapprocher Jeanne d’Arc et les combattants des Glières dans une même évocation de la France résistante.

Dispositions spéciales COVID 19

Des visites guidées sont proposées pour visiter et découvrir l'histoire du Plateau des Glières !